Rio: quand partir, que voir, que faire?

octobre 11, 2013 No Comments »
Rio: quand partir, que voir, que faire?

Rio de Janeiro, deuxième plus grande ville du Brésil derrière sa capitale Sao Paulo et peut-être la plus connue, vit un grand boom et arrive sur les devants de la scène touristique.

Ville au Brésil

Ville au Brésil

Les médias parlent énormément de cette grande ville du continent sud-américain avec tous les événements sportifs qui vont s’y dérouler et les problèmes que traversent actuellement le pays. Vous n’êtes pas fans de foot et vous ne voulez pas partir pour un voyage humanitaire ?

Qu’à cela ne tienne. Rio ne peut pas se résumer à la pauvreté de sa population et à l’amour des Cariocas (les habitants de Rio) pour le sport sous toutes ses formes. C’est avant tout une ville fantastique, d’une richesse incroyable, que vous ne pouvez pas ne pas visiter de long en large si, par bonheur, vous y aller.

Se préparer

Envie de partir visiter Rio ?

Avant tout, pensez au vaccin contre la fièvre jaune et si possible aux anti-paludéens. Il serait dommage de ramener de ce beau pays autre chose que des marques de bronzage et plein de belles photos. L’eau n’étant pas d’une grande propreté partout, autant vous prévenir, vous risquez d’avoir également besoin d’un anti-diarrhéique. Croyez-moi, ça évitera que vous passiez les premiers jours de ce voyage à la recherche de toilettes pas trop sales pour calmer vos crampes.

Pas besoin de visa si vous êtes français et que vous partez pour moins de 3 mois (vous pouvez me croire, la tentation de rester plus longtemps est forte…), et votre passeport doit être valable encore 6 mois à compter de l’entrée sur le territoire brésilien.

Autre chose à noter : vous risquez de ne pas rester dans les quartiers riches donc un conseil : oubliez momentanément votre carte bancaire. Mieux vaut payer en espèces sonnantes et trébuchantes (mais cachez les bien dans vos vêtements). Rien d’insurmontable donc !

Maintenant, vous devez choisir quand partir. Bon, je vais être franche : l’été brésilien est particulièrement chaud et humide. A ça s’ajoute la pollution qui forme un dôme de chaleur et de puanteur sur la ville. Donc entre décembre et février, préférez le froid français. Le climat est plus vivable entre mai et novembre.

Ville emblématique: Rio de Janeiro

Ville emblématique: Rio de Janeiro

Et une fois arrivés à Rio?

C’est bon, vous avez atterri à l’aéroport de Rio de Janeiro-Galeão ? Pour vous remettre de ces longues heures de vol (depuis Paris vous en aurez pour plus de 11h… Eh oui, Rio de Janeiro ça se mérite !) direction les plages qui nous font tous rêver, Copacabana et Ipanema, histoire de vous délasser en trempant vos pieds dans l’Atlantique.

Vous pourrez aussi vous confronter à l’amour immodéré des Brésiliens pour le sport et rencontrer des jeunes et des moins jeunes au corps sculpté par de longues heures de musculation. Non, une belle rencontre n’est pas impossible à Rio de Janeiro !

Maintenant levez les yeux. Que ce soit depuis Copacabana ou Ipanema vous pourrez admirer l’un des sites les plus connus de la ville : le Pain de sucre. Cette célèbre colline, qui s’élève directement de la mer, est accessible par téléphérique.

L’impressionnant Pain de Sucre!

L’impressionnant Pain de Sucre!

Autant vous dire que les touristes s’y bousculent, donc prenez votre courage à deux mains et prévoyez d’y aller à l’heure du déjeuner.

Le carnaval, une institution

Si contre toute attente vous vous rendez à Rio en plein été, n’oubliez surtout pas d’aller admirer le carnaval qui se tient avant le mercredi des cendres (c’est à dire vers la mi-février mais chaque année la date exacte change, donc renseignez-vous bien !).

Vous allez vite découvrir qu’avoir des places au Sambodrome où défilent les meilleures écoles de samba est mission impossible. Qu’à cela ne tienne ! Restez dans la rue. Les écoles moins bien classées y défilent pour le plus grand plaisir de la population moyenne qui ne peut pas s’offrir de meilleure place. De vrais moments de grâce qui vous feront vivre plus d’une soirée inoubliable à Rio !

Vivre à Rio

Concernant le logement, le bon plan à adopter, surtout si vous partez en groupe, est de louer un appartement, pratique courante pour les touristes au Brésil. Si vous vous débrouillez bien, vous pourrez ainsi n’avoir à payer qu’une centaine de Real (soit 35 €) par nuit pour 4 personnes. Sinon, optez pour des hôtels de routards (Alpha Hotel, Refuge des routards…) qui seront surveillés et pas trop chers.

Souvent tenus par de jeunes Brésiliens avenants, vous pourrez y cueillir quelques conseils sur les restaurants où il faut absolument manger (testez ceux du quartier de Santa Theresa ou de Ipanema), les pièges à touristes à éviter, les quartiers où sortir le soir (celui de Lapa par exemple)…

Related Posts

Leave A Response